user_mobilelogo

Changer son système de croyances c'est retrouver la clé de la liberté


Novembre, est le mois de la descente de la lumière et des énergies, temps de dépouillement et d’intériorisation. Il y a quelque
chose de sacré au sein de cette obscurité. Un temps pour se découvrir, et prendre conscience de cette relation de cause à effet
entre nos croyances et les événements de notre vie. La Kinésiologie l'affirme : le corps sait et nous guide dans la prise de
conscience de nos systèmes de croyances et dans la possibilité d'en changer. Tout organisme communique avec son environnement et le décode en
évaluant les champs d’énergie Nous avons tous déjà ressentis l’influence d’une personne ou d’un lieu,
l’impression de se sentir rechargé ou vidé de son énergie. Nous ne sommes pas fait de matière inerte et nous pouvons créer des énergies
harmonique dans notre vie. Malheureusement, les humains ont, en grande partie, négligé ce système de communication. Et le non-usage
mène à l’atrophie.

 

Et pourtant, il est important pour notre santé et notre bien-être de canaliser l’énergie de notre esprit vers des pensées positives et
vivifiantes et de laisser passer nos pensées négatives et débilitantes. Conscient et inconscient sont interdépendants
Mais le conscient va créer à partir de l’archivage des mémoires de l’inconscient. Cet archivage est une compilation de toutes les action-
réactions mémorisées qu’elles soient héritées ou acquises de l’expérience.Sur le plan des capacités neurologiques, l’inconscient est des millions
de fois plus puissant que le conscient.

« Si la volonté du conscient entre en conflit avec la programmation inconsciente, laquelle des deux l’emportera à votre avis ? Vous aurez
beau vous répéter sans cesse l’affirmation positive que vous êtes digne d’être aimé, ou que votre tumeur cancéreuse se résorbera, si, dans
l’enfance, on vous a constamment répété que vous étiez nul et maladif, ce message programmé dans votre inconscient minera vos efforts en
vue de changer. »

Les récepteurs d’information sont présents dans la plupart, si non la totalité, des cellules de notre corps.
L’esprit » n’est donc pas uniquement localisé dans la tête, mais réparti dans tout le corps, sous forme de signaux moléculaires.
Les croyances contrôlent la biologie En prenant conscience de nos réactions inconscientes aux stimuli on
peut changer nos vieilles réactions. Dès lors nous ne sommes plus esclaves de nos gènes et de nos comportements autodestructeurs.
Attention à la puissance de la pensée : l’effet placebo ou nocebo Il en découle que nos croyances conditionneront tout autant notre santé
que tous les autres aspects de notre vie, telle notre vision du monde. "Et notre biologie s’adapte à nos croyances. Lorsque nous admettons
réellement que nos croyances ont un tel pouvoir, nous détenons la clé de la liberté. Nous ne pouvons changer les matrices de notre code
génétique, mais nous pouvons changer notre esprit..." Résumé extrait du livre de Bruce Lipton « la biologie des croyances »
ENSEIGNEMENT - Bruce Lipton PhD "Sommes-nous prisonniers de nos gènes ?
https://www.youtube.com/watch?v=eaWLQPvmnHw

 

 

 

 

Nous situer

Centre "Bien Être Ensemble" - 60 Avenue Jean Jaurès - 30000 Nîmes